Gardez votre spathiphyllum en bonne santé !

Le spathiphyllum est une plante jardinière au feuillage vert, originaire d’Amérique du Sud. On la retrouve en Colombie et au Vénézuela. Appartenant à la famille des Araceae, ce végétal a été introduit en Europe dans les années 1870. Mais comment prendre soin de ses feuilles vertes ?

Où placer son spathiphyllum ?

Ce type de plantes à fleurs est à placer dans ses intérieurs comme le gypsophile , dans son salon ou sa salle de bain, mais aussi dans une pépinière, une serre ou une véranda. Le jardinier recommande toutefois de prendre soin de veiller à la température.

Plantes d’intérieur qui servent d’ornement, il est possible de les associer avec d’autres variétés de plantes à grandes feuilles comme les fougères, les lierres, ou encore un beau tableau végétal (voir le zamioculcas).

En plus, cette plante à feuillage exotique est connue pour être dépolluante. Pour assainir l’air de votre maison, comptez sur elle.

Pourquoi mon spathiphyllum ne fait plus de fleurs ?

Ce que l’on apprécie avec le spathiphyllum ce sont ses feuilles vert-foncé et ses petites-fleurs blanches. Il se plante au printemps pour une floraison des fleurs blanches en été (conne le gypsophile).

S’il n’y a pas de fleurs, cela provient d’une mauvaise condition dans sa culture ou encore un manque d’entretien. Il faut donc choisir un pot de la meilleure taille. La bonne température pour la plantation est située entre 20 à 22°C. Pour le sol, il faut de la terre fertile et drainée pour les plantes en intérieur (voir aussi le lilas des indes). Sous la pleine terre, placez des billes d’argile ou de petits cailloux.

Comment prendre soin d’un spathiphyllum ?

Le spathiphyllum est une plante qui a besoin de chaleur (et non de plein soleil) en même temps d’humidité. Il est donc judicieux de la faire fleurir et de la cultiver en intérieur. En été, afin de développer ses belles fleurs, une exposition à l’air libre est possible mais sans un accès au soleil direct pour autant. Si vous réussissez à joindre ces conditions, alors votre spathiphyllum vous garantira une floraison toute l’année.

Son exposition

Le spathiphyllum est une plante qui se plait à l’ombre et à la lumière. Sa croissance est idéale dans un endroit bien éclairé :

  • Entre 18 et 22°C en été ;
  • Autour de 15°C en hiver.

L’arrosage

Le spathiphyllum apprécie les pièces humides mais aussi la chaleur. Le terreau doit donc toujours être humide avec un arrosage 1 à 2 fois la semaine.

  • En hiver, espacez les arrosages pour donner à votre plante un peu de repos ;
  • En été, prévoyez un arrosage plus fréquent.

Si les tiges commencent à s’affaisser avec des feuilles qui tombent, alors spathiphyllum a besoin d’être arrosé. D’ailleurs, c’est le plus grand atout de cette plante : Sa capacité de communication.

Le substrat

Le spathiphyllum est une végétation qui aime les sols frais et bien drainés. La plante apprécie l’humidité, mais il ne faut pas que les racines baignent dans l’eau également.

Pour son terreau, associez la terre de bruyère, le sable et les écorces, spécialement conçus pour les plantes vertes. Au printemps, ajoutez de l’engrais.

Le rempotage

Il est recommandé de rempoter le spathiphyllum tous les deux ans, dans un pot plus large que là où il est.

Vos plantes vertes apprécient également les endroits à l’étroit. Il faut que le pot puisse contenir les racines pour leur donner une stabilité suffisante.

Les maladies du spathiphyllum

Vos arbustes et vos plantes peuvent aussi avoir des maladies. Parmi celles que l’on relève le plus sur le spathiphyllum, on retrouve :

  • Les taches brunes sur les feuilles ou le bord signe de sècheresse ou de froid ;
  • Le feuillage jaune et le collet pourrit ;
  • Les pucerons qui déforment les feuilles et que l’on peut enlever avec une pulvérisation d’eau additionnée de savon noir ;
  • Les araignées rouges qui attaquent quand l’air ambiant est trop sec. Il faut une pulvérisation d’eau non calcaire.

Pourquoi les feuilles de mon spathiphyllum jaunissent ?

C’est une situation qui arrive souvent. Ce jaunissement des feuilles provient d’un manque d’eau ou à contrario d’un excès d’eau. Si l’humidité est trop excessive, alors il faut bien sécher la terre avant d’arroser avec une eau douce sans calcaire. Aussi, il faut éviter de laisser l’eau stagner dans le fond du cache-pot.

Comment couper les fleurs de spathiphyllum ?

Il faut savoir que le spathiphyllum est une plante qui est simple à entretenir et assez robuste. Il n’a besoin de beaucoup de lumière pour se développer. En ce qui concerne sa taille, si vous avez envie de raccourcir, il est recommandé de retirer les fleurs mortes et abîmées en les coupant à la base. Cela permettra aux nouvelles de sortir !

Similaires