Le caillebotis fait partie des revêtements de terrasse les plus simples à mettre en place. Très élégant, il est très apprécié par de nombreuses personnes, donnant du style au design d’un habitat. Ce type de revêtement figure dans la famille des dalles, et peut tout à fait s’installer en intérieur comme en extérieur d’une maison. Il faudra juste choisir un matériau qui convient parfaitement à la typologie de la maison concernée (comme la maison americaine). Comment poser ses caillebotis ? Allons tout de suite répondre à la question.

Qu’est-ce que le caillebotis ?

Le caillebotis est un genre de dalle d’une forme généralement carrée, conçu en usine. Il est constitué d’un ensemble de lames parallèles en plusieurs dimensions au choix en fonction des besoins.

Les lames sont faites avec diverses essences et coloris avec des rainures pour éviter que la surface glisse en cas de stagnation d’eau.

Ce type de revêtement de sol peut très bien être utilisé pour l’aménagement intérieur ou extérieur de nos maisons, pour à la fois donner un peu de charme, mais aussi pour d’autres utilités qui ne sont pas négligeables.

A la sortie d’une douche, sur une terrasse au bord de la piscine, le caillebotis est indispensable pour de nombreuses raisons.

caillebot

Les essences de fabrication du caillebotis

Le caillebotis se décline en plusieurs types de matériaux au choix :

  • Les caillebotis métalliques, en acier galvanisé ou autres avec un assemblage en vertical ;
  • Les caillebotis en bois : bois exotique, bois massif, bois composite, chêne, pin traité, bambou ; pour ce type de revêtement, l’assemblage se fait à l’horizontal ;
  • Les caillebotis en PVC ;
  • Les caillebotis en caoutchouc ou en plastique. 

Les modèles en caoutchouc sont vendus en rouleau ou en rectangles taillés. Les autres sont directement en blocs en fonction des dimensions et de l’épaisseur voulue, chez les fournisseurs, les magasins de bricolage, mais aussi dans les boutiques en ligne.

A vous la liberté de choisir une enseigne de votre choix en fonction de votre capacité budgétaire.

Les caillebotis et leurs utilités

La dalle de terrasse présente de nombreuses utilités non négligeables.

Un revêtement antidérapant

C’est une installation qui offre une excellente adhérence en fonction de la zone de pose. Vous pourrez installer votre caillebotis en cuisine pour un effet drainant et une bonne absorption d’huiles et d’autres salissures de cuisson, sans risque de glissade en marchant dessus.

En extérieur, il est utilisé pour offrir une bonne tenue au gel, aux cailloux, à la terre ou encore à la corrosion. Si vous êtes habitué à faire du ski, vous pouvez trouver ce genre de structure dans les stations.

Une solidité et une stabilité du sol

La dalle est généralement faite en maille ultra serré, avec des perforations, ce qui lui permet d’être solide et très résistant, capable de supporter d’importantes charges ou chocs quelconques, sans impacter son poids.

Pour les sols irréguliers et souvent exposés aux intempéries, une grille imputrescible peut parfaitement le rendre stable et sec, pour une durabilité dans le temps.

Une excellente ventilation et une évacuation d’eaux

Pour certaines parties de la maison, l’installation d’une grille de caillebotis laissera à l’air de pénétrer (voir les carreaux de ciment). Ceci n’est pas valable pour tous les types de structure. Pour avoir cet effet, il faudra opter pour un type de matériau spécifique.

Pour les parties les plus exposées à la pluie, la pose de grilles empêche l’écoulement d’eau au même endroit, pour une meilleure évacuation.

terrasse

Mais comment poser ses caillebotis ?

Pour l’installation, nous allons nous intéresser particulièrement au caillebotis en bois. Étant plus simple à poser, vous pouvez tout à fait vous en charger vous-même. Pour les structures faites en d’autres matériaux, la tâche est plus compliquée, il est alors recommandé de faire appel à un professionnel.

Avant de procéder à quoi que ce soit, Il vous faudra préparer les matériels et équipements nécessaires pour la pose : Un mètre, un crayon, des clous ou des vis, des lambourdes et une scie sauteuse.

Pour commencer, le sol doit être droit, sans différence de niveaux. Si ce n’est pas le cas, un ragréage s’impose.

Ensuite, les lambourdes doivent être disposées en parallèles, en laissant une séparation en adéquation à la largeur des caillebotis. Aucune fixation n’est nécessaire pour les lambourdes.

La première dalle doit être installée sur la première lambourde, en la fixant avec un clou ou une vis. Continuer le processus jusqu’à compléter entièrement une rangée.

Pour ce qui est des extrémités, il faudra prendre les mesures de la dalle à poser et la découper à la scie. Un ponçage est requis pour avoir un meilleur rendu visuel.

Vous pouvez procéder ainsi jusqu’à recouvrir l’intégralité de la surface souhaitée.