Vous n’avez jamais eu ces inquiétudes irrationnelles sur l’aspect de votre maison juste avant d’organiser une fête ? Avant l’anniversaire de Louise samedi, j’ai pensé à des trucs au hasard comme « je devrais vraiment retoucher le calfeutrage dans la véranda avant que tout le monde vienne », comme si quelqu’un allait le remarquer. Et Marie a dit que « la table du patio aurait besoin d’une nouvelle couche de peinture » alors que nous utilisions une nappe de toute façon. Mais une chose qui ne nous a jamais traversé l’esprit est : « La porte arrière est en mauvais état. Peut-être devrions-nous y faire quelque chose avant qu’elle ne devienne l’endroit où les enfants jouent avec des bulles pendant des heures. » Oh et bien.

 

La bonne nouvelle, c’est que cette porte (elle mène au garage d’ailleurs) aurait pu avoir l’air pire. Voici ce à quoi nous avions affaire l’été dernier avant que nous ne nous débarrassions de la porte moustiquaire cassée er remplacions la vieille lumière rouillée (que nous avons depuis à nouveau échangée, mais nous y reviendrons dans un instant). Ignorez la teinte verte de ces briques – elles ont besoin d’un peu d’attention.

 

Le retrait de la porte moustiquaire a accentué le fait que la porte de couleur crème ne correspondait pas à la garniture blanche du reste de la maison tout en révélant plus de crème (et de saleté) de l’endroit où elle avait été fixée. Tout cela, ajouté à la peinture craquelée et écaillée, à l’affreux compteur et à notre incapacité à maîtriser le tuyau d’arrosage, a donné un aspect plutôt négligé aux invités du samedi. Au moins, nous avions pris le temps de pailler et d’ajouter quelques pierres fraîches avant la fête (nous n’avons pas de gouttières, donc les pierres empêchent la saleté et le paillis d’éclabousser partout pendant les tempêtes).

 

Par chance, personne n’a quitté la fête en se plaignant de la façon dont notre porte avait gâché l’événement (je pense que nous avons réussi à distraire tout le monde avec des bulles, des bulles et encore des bulles), mais vingt photos d’enfants souriant devant CETTE PORTE ont suffi pour finalement nous inciter à agir. J’ai d’abord préparé la porte en remplissant les trous de bois, en grattant la peinture qui s’écaillait, en ponçant les parties rugueuses et en nettoyant la porte et les fenêtres. Puis j’ai appliqué deux couches de peinture. J’ai roulé toutes les parties plates et j’ai utilisé un pinceau angulaire pour faire les meneaux de fenêtre, qui ont ensuite été grattés proprement avec un rasoir droit une fois que tout a séché.

 

Pendant que je m’attaquais à la porte, Marie a peint le coffret de compteur d’une couleur plus proche des briques. C’est une mise à jour rapide que nous avons cassée dans notre première maison qui ne demande qu’un pot d’essai de peinture pour l’extérieur et une vingtaine de minutes pour deux couches rapides.

 

Oh et la lumière. Nous avons fait cet échange au cours de l’hiver, mais il faisait si triste et brun dehors que nous n’avons jamais pu prendre de photos après coup. Nous aimions mais n’aimions pas les lumières que nous avons installées en novembre dernier, et certains d’entre vous ont judicieusement fait remarquer que leur conception gaspillait beaucoup de lumière qui était projetée vers le haut. Nous sommes rapidement tombés sur une paire assortie de ces lumières à notre magasin d’éclairage local préféré. Ce luminaire et son cousin plus grand, que nous avons installé au-dessus du garage, avaient chacun une vitre fissurée sur le côté, ils ont donc été réduits de 50%. Pour les réparer, nous avons remplacé la vitre cassée sur le côté de chacun d’eux par la vitre en parfait état de l’arrière de chacun d’eux. Comme il se trouve si près de la maison, vous ne pouvez pas voir qu’il manque à l’arrière de toute façon.

 

Quand tout a été dit et fait, l’espace avait définitivement l’air plus frais, même si ce n’est pas exactement excitant à couper le souffle. Nous finirons par planter des choses dans le lit paillé, ce qui devrait aider – et nous pourrions attraper un paillasson brillant pour un peu plus de couleur. En attendant, nous avons jeté en bas un autre à bordures noires que nous avions dans le garage.

 

Il y a tellement d’autres choses qui se passent à proximité avec la terrasse que nous pourrions trop penser à toute cette histoire de « plus de couleur ». La raison pour laquelle nous avons opté pour la peinture blanche de la porte était qu’elle n’attirait pas trop l’attention sur elle et qu’elle se fondait juste un peu dans le reste de la garniture blanche de la maison (et s’accordait avec la porte française blanche dans le solarium).