Clara a eu trois ans mardi donc nous avons passé les derniers jours à nous émerveiller devant cette merveilleuse petite dame qui est devant nous et à nous demander où diable est passé le temps.

 

Et comme nous l’avons fait pour ses deux anniversaires précédents, nous avons marqué la fin d’un autre 12 mois en personnalisant le fond en tissu pour son projet photo. Vous vous souvenez peut-être que cette tradition a commencé lors de son premier anniversaire, lorsque nous avons utilisé mon écriture pour créer un motif que nous avons imprimé sur du tissu.

 

Le tissu de l’année dernière s’est avéré un peu plus pâle que ce que nous aurions préféré, alors cette année nous savions que nous voulions (a) impliquer Clara à nouveau et (b) nous assurer qu’il sortirait audacieux et coloré. Nous avons donc décidé de lâcher Clara sur le tissu lui-même…

 

Puisque cela promettait d’être un projet salissant (si tout se passait comme espéré !), nous nous sommes dirigés vers la nouvelle maison où il y avait beaucoup de grands espaces pas trop précieux (comme la terrasse) et avons scotché une toile de fond. Puis nous avons scotché le tissu en coton en plein milieu.

 

Pour les peintures, nous avons opté pour des petits pots de peinture pour enfants parce que c’est ce à quoi Clara est habituée et que c’est lavable et non toxique. Nous avons envisagé d’utiliser une sorte de peinture pour tissu afin que son chef-d’œuvre puisse être préservé, mais finalement, ces peintures adaptées aux enfants étaient mieux adaptées au règne libre que nous avons pu donner à notre enfant en herbe de 3 ans.

 

Elle a choisi le rose en premier et s’est essentiellement amusée à le verser directement de la bouteille et à l’étaler avec un pinceau en mousse.

 

Elle a même ajouté des empreintes de mains et de pieds. Ce sont nos préférées.

 

Il lui a fallu environ 30 minutes pour remplir les deux verges entières de tissu avec des taches de peinture. Juste au moment de conclure, nous avons eu l’idée de la laisser peindre sa chemise, juste à l’endroit où nous photoshoperions habituellement le cercle avec son âge. Nous nous sommes dit pourquoi ne pas céder au thème, n’est-ce pas ?

 

Alors, avec la peinture encore humide et Clara toujours en désordre, nous avons traîné toute la toile tendue sur le côté de la maison où nous pouvions la scotcher pour créer un endroit où prendre sa photo.

 

Malgré le fait que nous étions dangereusement proches de perdre toute lumière (et de perdre la patience d’une fille qui, jusqu’à présent, écoutait très bien), nous avons réussi à accrocher cette photo au début d’un saut. Le saut est en quelque sorte son mouvement par défaut ces jours-ci, donc c’était parfait. 

 

Et avec ça les amis, nous appelons cela un wrap sur ses photos mensuelles. Je sais que ce serait amusant de les continuer, mais nous pensons qu’elle a commencé à ne plus les apprécier. Donc, plutôt que de la forcer, nous allons utiliser cela comme un point d’arrêt naturel – même si nous aimerions toujours sortir un nouveau tissu pour chaque anniversaire – et peut-être même pour son demi-anniversaire – en fonction de ce qu’elle ressent.

 

Oh et en parlant de traditions photographiques – Clara a aussi la chance d’avoir passé tous ses anniversaires (y compris sa date de naissance réelle) avec trois de ses grands-parents. Ce que nous préférons dans l’étude de ces photos, c’est remarquer que chaque adulte porte à nouveau la même chemise au moins une fois.

 

Quelqu’un d’autre parmi vous fabrique son propre tissu ? En train de terminer un projet photo ? Laisser votre enfant se lâcher avec des petits pots de peinture ? Bon week-end à tous !