Gabriel Severin : textes habités

Après s’être frotté à différents styles musicaux dans diverses formations (Jardin d’Usure, Silk Saw, Ultraphonist, Rob(u)rang, Babils, etc.) pendant un quart de siècle, ce bruxellois s’est concentré sur sa propre lecture de textes « habités » tels que ceux de Michaux, Dada et « écrits bruts » (cfr Soliloques, chez Sub Rosa). Il gére un espace-studio unique appelé Le Laboratoire Central.

Saule : revenu du silence

En 2002, Saule publie sur le label Sub Rosa un album lyrique réalisé à partir de trois tourne-disques. Il s’essaie ensuite à la chanson, avant de disparaître en haute mer. Quelques signaux nous parviennent encore jusqu’en 2007. Après des années de silence, au large des côtes anglo-normandes, un bateau de pêche le remonte dans ses filets. Voici le récit sonore de ce voyage : les îles, le sable, les goélands, la dérive, la noyade, le bruit du moteur, le retour au port.

Salto Mortale : tremolo de K7

Francesco Cavaliere mixe des cassettes de musique populaire arabe. Loin d’une approche fétichiste du médium, sa démarche se justifie par les techniques invraisemblables qu’il déploie pour manipuler les sons fixés sur ce support, et pour obtenir des effets que seule la cassette rend possibles : variations de vitesse, torsions de bande, secousses nerveuses élégamment infligées aux lecteurs pour créer des tremolos… Une mixtape doit paraître sur le label Music City au début de l’été.

Infos pratiques

  • vendredi 18 mai 2012
  • 5 bd Barthélémy, 1000 Bruxelles
  • 20h : dernière occasion pour voir l’exposition de Clémence Hébert & Guy-Marc Hinant !
  • 20h30 : début des concerts
  • PAF : chapeau !
  • Bar & coussins à disposition

Traces

Gabriel Severin

Saule

Salto Mortale

Clémence Hébert