Né à Kingman (Arizona) en 1984.
www.myspace.com/ramonacordova

Garçon volant

Enfant, Ramón Vicente Alarcón reçoit comme cadeau une petite guitare fabriquée à la main. A 9 ans, il apprend à jouer, à 11 ans il commence à écrire. Ramona Córdova, c’est le nom de sa grand-mère d’origine porto-ricaine. Il l’utilise pour raconter une histoire dans son premier album solo, The boy who floated freely. 2006, chef d’oeuvre secret. Voix d’ange, rêve peuplé de gitans, de magie et d’aventures amoureuses. Puis plus de nouvelles. En 2010, la voix est intacte. En 2011, elle vient dégeler décembre. Elle s’arrête au bord du canal.

Bonus : des affiches sérigraphiées…

Mais qui est responsable de l’affiche ci-dessus ? Yohanna Roussel & Alice Mislin, pardi ! Dans le cadre de l’atelier de sérigraphie de l’ESA Saint-Luc, Nicolas Belayew (Les Tontons Racleurs, Tchik Tchak) a en effet proposé à ses étudiants de créer des affiches pour les 7 premiers concerts de la BeauHaus. Pour plusieurs d’entre eux, c’était aussi un premier tirage en sérigraphie. Les règles : pas d’ordinateur & travailler en duo collaboratif.

Voici d’ailleurs l’ensemble des étudiants qui ont joué le jeu : Alexandra Dieu &  Emmanuelle Lemoine (affiche du concert de Thomas Méry), Yohanna Roussel & Alice Mislin (affiche du concert de Ramona Cordova), Aurore De Jamblinne (affiche du concert d’Erica Buettner), Ruddy Toni (affiche du concert de Bertrand Betsch), Alexandra De Bie & Zosia Firkowski (affiche du concert de Ryan Francesconi), Julia Hosse & Virginie Nessim (affiche du concert de Ralph White), Jérémy Thirion & Charlotte Rubio (affiche du concert de Half Handed Cloud).

C’est pour les honorer que les affiches sont accrochées le samedi 10 décembre 2011, à l’occasion du concert de Ramona Cordova…

Traces